cherche-jeune-femme-avisee-403254

TITRE : CHERCHE JEUNE FEMME AVISEE

AUTEUR : SOPHIE JOMAIN

ANNEE : 2014



RESUME

Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d'imaginer qu'il se laissera convaincre de l'embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d'avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de s'occuper de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C'est donc en dépit de ce que lui crie sa raison qu'il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons... qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare...

MON BLABLABLA

J'entendais parler de Sophie Jomain depuis un moment déjà, depuis que j'ai découvert la maison d'édition Rebelle en réalité, mais je n'avais jamais pris le temps de lire cette auteur. Principalement connue pour ses livres fantastiques (Les Etoiles de Noss Head et Felicity Atcock) et c'est pourtant par Cherche jeune femme avisée que j'ai commencé.
Gabrielle Géris a perdu son emploi d'archéologue après une sombre histoire dont elle a été accusée à cause de son ex petit ami Martin. Au chômage et en fin de droit, la jeune femme postule dans un cabinet d'avocat tenu par Adrien de Bérail. En cours de route, elle croise un pigeon mal en point qu'elle ne peut laisser ainsi. Elle le met dans son sac et l'emmène avec elle à son entretien d'embauche en espérant qu'il ne bougera pas. Ce qui est le cas, jusqu'à ce que son entretien tourne au vinaigre et que le pigeon s'envole, créant un vent de panique dans le bureau de son supposé futur employeur. Hors de lui, il la renvoie immédiatement. En sortant, elle entend qu'il est également à la recherche d'une nourrice. Têtue et désespérée  Gabi se faufillant dans le bureau du brillant avocat pour le convaincre de prendre sa candidature en compte. Ce qu'il fait, étrangement. Cette tornade blonde habillée telle une pin up des années 50 l'intrigue.
C'est ainsi que commence son étrange collaboration au sein de cette famille des plus inhabituelle.
Comment définir les personnages ? Adrien est un espèce de maniaque du contrôle, autoritaire, colérique et égocentrique. Mais derrière cette facette totalement maîtrisée, c'est un homme meurtri par la maladie de son fils (même s'il en voit de rémission) et le suicide de sa femme quand ses jumeaux étaient bébés (suicide pour lequel il se sent responsable). Pour compenser, il se tue à la tâche dans son travail, s'investissant corps et âme. Il ne connait pas la douceur. Cet homme a besoin de aimé, chéri, rassuré mais son caractère fait fuir les plus courageuse et il se refuse à ce genre de chose. C'est un père aimant qui ne sait comment protéger ses enfants.
Paul et Sophie, ses enfants de 9 ans, sont aussi caractériels et blessés que leur père. Paul surtout. Ayant été atteint d'une leucémie et étant en voie de guérison, son père tient absolument à ce qu'il finisse le protocole dans lequel il est engagé, même si les médecins jugent que ce n'est plus nécessaire. Il a peur, peur que son fils rechute. Il ne veut plus que sa fille soit dans l'obligation de refaire un don à son jumeau. Du coup, les enfants sont amers et vivent dans la frustration la plus totale. Car même Sophie, qui n'est pas malade, n'a droit à rien pour ne pas désavantager son frère. Au début, ils sont très septiques vis à vis de cette nouvelle nourrice qui arrive, mais au fur et à mesure, ils l'adorent, à ne plus pouvoir s'en passer. Elle est différente.
Car Gabi est une tornade. Autant pour les enfants que pour Adrien. Elle est fraîche, étourdie, maladroite, directe par moment mais aussi pleine de vie, intelligente, spontanée. Un délicat mélange qui tourne la tête à tout le monde. Elle retourne la maison des De Bérail.
Peu à peu, et malgré les disputes, les deux adultes apprennent à s'apprécier pour finalement, s'aimer, sans même s'en apercevoir. Cela va au delà de l'attirance sexuelle. La prise de conscience est longue et parsemée d'embûches mais elle finit par s'imposer comme une évidence.

C'est un livre qui mélange l'humour, l'angoisse, le suspens, et l'émotion. J'ai beaucoup ri, énormément même. Il y a tant de passages loufiques qu"on ne peut s'empêcher de se demander comment ils peuvent en arriver là.Angoissée parce que le sale caractère d'Adrien a mis souvent Gabi en danger. J'ai aussi pleuré, pleuré comme une madeleine car quand ils prennent consciences de leur sentiment, on ne peut s'empêcher d'avoir le coeur serré. Cela faisait longtemps qu'une histoire ne m'avait pas mis dans tous mes états et ça fait du bien de savoir que ça existe toujours.

Pour finir, je vous citerais la réplique qui, à mon sens, résume tout le livre. Elle est à la fois très drôle et tellement juste !
'Les plus belles histoires devraient toujours commencer par un pigeon". 
Une histoire peut commencer grâce à un petit rien, c'est juste... magique.

Dernier conseil, jetez-vous sur ce livre, dévorez-le, riez et pleurez comme moi !
Je vous recommande chaudement cette "comédie romantique" qui vous fera rêver !