couv49571791

TITRE : LA SOCIETE TOME 1 : QUI DE NOUS DEUX
AUTEUR : ANGELA BEHELLE
ANNEE : 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

RESUME

Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, le lent apprentissage mené d'une main de maître qui éveille son corps et comble de désirs les plus inavouables : Mickaella Valmur est loin d'imaginer ce qui lui réserve cette étrange rentrée scolaire...

MON BLABLABLA

Je n'ai pas acheté de roman érotique depuis la sortie de Cinquante nuances de Grey, tout simplement parce qu'il y a eu une sorte d'engouement du genre qui m'a déplu. Je rate sûrement de très bon livres, mais parmis ceux là, existe ceux "pour la mode"
Puis il y a pas longtemps, Sophie Jomain, un auteur que je suis sur facebook et qui est l'auteur de Cherche jeune fille avisée et Les étoiles de Noss Head a mis le lien vers le site d'Angela Behelle (lien ici, je recommande, je recommande). Etant une vilaine chipie (oui j'utilise l'appelation d'Alexis) curieuse, de surcroit, je me suis rendue sur son site et j'ai bien dû lire tout ce qui est possible de lire dessus. Et là, j'ai su qu'il fallait absolument que je j'achète un de ses livres. J'ai donc réussi à me procurer le tome 1 de la saga 'la Société' que j'ai dévoré en une après-midi et une matinée à peu près. Je m'attendais vraiment à quelque chose dans la même veine que Cinquante nuances de Grey et bien je me trompais. Même si l'usage de la relation "dominant-dominé" est présent dans les deux livres, Alexis utilise ce procédé dans le but d'apprendre à Mickaella toutes les nuances de plaisir et de désir existant, sans pour autant utiliser les mêmes procédés que Christian (le bondage n'arrive que très tardivement dans le livre).
Si Henri, le défunt époux de l'héroine, l'a élevé intellectuellement, Alexis lui tente de l'élever en tant que femme. A eux deux, ils font de Mickaella un vrai bijou d'orfèvrerie. Alexis y va par étape par étape, amenant doucement la jeune femme sur la pente du désir et du plaisir. Elle apprend à se découvrir, à se connaître, elle et ses limites (qu'elle n'a pas vraiment d'ailleurs tant que c'est avec Alexis). Peu à peu, elle apprend aussi à l'aimer. Il y a bien sûr des hauts et des bas, mais les sensations qu'elle ressent, le désir qui la consume vont au dessus de tout, et remplir les hautes exigences du jeune homme est devenu une priorité.
Si Alexis est son élève au sein du lycée, c'est lui le maître quand les cours sont terminés. Le maître de son corps que lui seul il réclame et le maître de son esprit qui ne passe pas une seconde sans penser à lui. Elle l'aime, c'est indéniable. Mais lui ? On ne sait finalement pas grand chose de ce mystérieux Alexis. On connait sa situation familiale, financière, on sait qu'il est lié à une société secrète, que c'est un amant d'exception et un garçon brillant. Un vrai mystère !
Je disais qu'on tombe davantage dans le bondage à la fin, c'est vrai, mais ce n'est pas sans raison. C'est vraiment progressif dans leur relation. On va du plus soft au plus "hard" doucement, afin de transcender Mickaella et chasser les vieux fantasmes d'Alexis. Ce passage est obligatoire pour dépasser les obstacles de leur relation et leur permettre de débuter autre chose.
Au cours de ma lecture j'ai eu quelques soupçons vis à vis d'Henri qui se sont révélées vrais à la fin et qui, du coup, ne m'ont pas plus surprise que ça. Par contre, Alexis s'est montré à un moment tout à fait surprenant et sa réaction m'a même tiré une petite larme à l'oeil (il est fort ce garçon, il est fort). Il y a plein de fois où j'ai quand même eu envie de secouer cette pauvre Mickaella, mais dans l'ensemble, on la déteste pas et on est pas franchement attachée à elle (alors que par contre Alex... c'est le petit con que vous allez adorer détester, et détester adorer)

Tout ça pour dire que j'ai adoré, que je vous recommande, et que j'ai hâte de lire le tome 2, je veux en apprendre plus sur la société et j'espère recroiser Alexis et Mickaella rapidement.
Et Merci à Sophie Jomain sans qui j'aurais sans doute jamais entendu parler de cet auteur.