couv19178942

 

TITRE : CARNAGES

AUTEUR : MAXIME CHATTAMARNAGES

ANNEE : 2006

 

 

 

 

 

 

RESUME

Harlem Est. 18 Novembre.8h28

Ils sont tous là, dans le hall d'entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. e carnage peut commencer.
Quand l'inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c'est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L'affaire dépasse rapidement les faits divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d'autres établissements.

Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.

MON BLABLABLA

J'ai découvert il y a peu l'existence de ce tout petit roman (92 pages) écrit par Maxime Chattam.

Au début de ma lecture, la tuerie m'a beaucoup fait pensé à celle de Colombus dans le Colorado en 1999 perpétrés par deux adolescents. Et cette idée m'a suivi tout au long de ma lecture.
Lamar Gallineo, un noir de plus de deux mètres, inspecteur de police mène l'enquête. Sur place, il ne découvre que les victimes et le cadavre du tueur dans un placard, la moitié de la boite cranienne répendue sur le sol. Ce dernier a retourné son arme contre lui. Rien ne permet d'expliquer ce geste inconsidéré. Jusqu'à ce que le phénomène se répètent à deux reprises. Là, Lamar tique, mène son enquête (interroge les témoins, contact l'étude ballistique, essai de comprendre). Les armes utilisées sont toujours les mêmes, et le numéro de série toujours effacée de la même manière. Ce qui laisse à penser que quelqu'un chapotte et endoctrine ces adolescents perturbés.
Quand un élèment détonne dans le tableau, l'inspecteur suit son idée et découvre le pot aux roses. Loin d'une simple série de fusillades, une véritable idéologie ressurgit. On y aborde le sujet du racisme américain, du néonazisme.

C'est un roman court et efficasse. Inutile de développer plus les personnages. On a pas besoin de les comprendre même si, au fond on aimerait bien.

Je n'ai qu'une chose à dire : Un Maxime Chattam !